TransGroenland 2007 - Newsletter Part 6 (english version bellow)

Si vous ne visionnez pas correctement cette lettre : http://www.3poles.fr/Newsletter-part-06.html

Jeudi 3 mai 2007 -  27ème jour sur la calotte

Guillaume et Olivier ont enfin dépassé Summit (2500 m) après avoir affronté une forte dépression météo : le week-end dernier fut marqué par des vents très puissants (~36 km/h) alliés à des chutes de neige. Les températures, qui remontaient légèrement ces derniers jours, ont de nouveau chuté aux alentours de -35°C.

Dans ce contexte mouvementé la progression est très ralentie. Si depuis plus d’une semaine le rythme quotidien dépassait largement 20 km, la tempête a eu tôt fait de nuire à cette moyenne. Dans ces conditions peu engageantes voire franchement hostiles tout se complique et des accidents sont vite arrivés. Vendredi soir il leur a fallu pas moins de 2 heures pour monter leur abri, un arceau ayant cassé net sous la pression des rafales de vent. S’en est suivie une longue séance de bricolage sous la tente. Entre temps Olivier ne s’est pas aperçu que son gant s’était troué. Le soir, sous la tente, il a vu le trou et … son doigt gelé. Il a contacté immédiatement les médecins d'Ifremont (leur support médical) afin de prendre le traitement adéquat pour cette blessure qui heureusement reste sans gravité. Mais le climat commence à faire des dégâts…

Heureusement l’issue est proche : un hélicoptère est réservé pour le 10 mai à Isortoq.
Encore 10 jours de course contre la montre pour rattraper le retard du aux intempéries. Une dernière ligne droite particulièrement difficile avec une météo peu conciliante et des conditions physiques de plus en plus dégradées… courage les amis, tout le monde est avec vous !


Zoom sur les moyens de communication

Olivier et Guillaume donnent des nouvelles tous les 2 jours par téléphone satellite. Pour éviter tout risque de redite du facheux épisode de l’Islande 2004 (pour lire le récit : cliquez-ici), ils ont cette fois-ci été très prévoyants : non pas un mais deux téléphones Irridium, une balise, un GPS…

Ils contactent Marielle, support logistique de la TransGroenland à la scène et femme d’Olivier à la ville. Ils lui indiquent leur position GPS, leur progression et leur santé physique et morale. En retour, elles leur donnent les dernières nouvelles de ... la météo ! Rien de très personnel dans ces conversations de 2mn, sauvegarde de la batterie du téléphone oblige.

Une fois tous les 10 jours, ils s’autorisent tour à tour une conversation plus privée avec leur base arrière respective. C’est court, rarement plus de 10mn, mais ces quelques minutes mettent du baume au cœur des 2 cotés de l’Atlantique… en attendant la vacation suivante et surtout les retrouvailles sur la banquise.
Plus que 10 jours ! 

Comme chaque semaine, retrouvez leur interview vendredi sur Radio Classique entre 11 et 12h.

 

                   

 

 



2007 TransGreenland
- Newsletter Part 06 

 
If you do not view this letter correctly: www.3poles.fr/Newsletter-part-06.html
 

27th day on the icecap  

Guillaume and Olivier finally reached Summit (altitude 2500 m) after enduring a strong meteorological depression: last saw very strong winds (36 kph) paired with heavy snowfalls. The temperatures, which had raised slightly these last days, felt again near-35°C.

In this difficult context, their progression has slow down. For over a week, the daily rhythm was in excess of 20 km per day but this has decreased again with this storm. To set up a tent under the squalls of wind is not small matter: on Friday evening, it took them 2 hours to set up their tent, an arceau having broken under the wind pressure. A long session of do-it-yourself under the tent followed to fix the broken piece.

In this context, it is easy to make mistake: Olivier did not notice that his glove had a hole. At night, under the tent, he saw the hole and the ice-cold finger. He contacted immediately the doctors of Ifremont (their medical support) to take the appropriate treatment to heal quickly. The climate begins to cause injuries …

The end of the journey is close: a helicopter is booked for May 10th for Isortoq. Another 10 days of race against the clock to catch up the delay due the harsh meteorological conditions. The final 10 days will be enduring as the weather reports are not encouraging and the physical condition of our two heroes has weakened . Good luck Guillaume and Olivier You have the support of all of us!


Zoom on the communications

Olivier and Guillaume give news every 2 days by telephone satellite. To avoid any repeat of the Iceland episode in 2004 (to read the narrative: click here), they brought with them not one but two telephones Irridium, a beacon, a GPS …

They contact Marielle, logistic support of TransGroenland but also the wife of Olivier in life. They indicate to her their GPS position, their progress and their physical and moral conditions. In return, she gives them the last weather reports! Nothing very personal in these conversations of 2mn. They have to spare their phone battery.

Once every 10 days, they call their respective wives but it is a short call, rarely more than 10mn. However, these minutes are precious as they put some balm in the heart of both side of the Atlantic ocean. It gives everybody the energy to wait for the reunion…..10 days from today…..



This newsletter is aimed at keeping you informed about the progress of TransGreenland but Guillaume and Olivier wanted to share their adventure with you first and foremost so do not hesitate to send all your questions to Contact@3poles.fr