3 Pôles Newsletter - Mars - Avril 2008 (english version below)

Si vous ne visionnez pas correctement cette lettre : http://www.3poles.fr/Newsletter-Mars-Avril-2008.html

 

Pour la première fois dans l’histoire, deux hommes ont atteint le Pôle Nord en hiver

Matvey Shparo et Boris Smolin ont réussi leur formidable défi : ils ont atteint le Pôle Nord le 14 mars 2008, après 84 jours d’expédition dans l’obscurité totale et plus de 1000 kilomètres parcourus à skis sur la fine banquise de l’Océan arctique. L’équipe a bénéficié d’un ravitaillement aérien aux environs du 85ème degré de latitude nord. (www.shparo.com)
Même si les deux russes ont inscrit à jamais leur nom dans l’histoire des expéditions polaires, nous n’oublions pas qu’en 2006, Borge Ousland et Mike Horn avaient atteint le Pôle Nord, sans aucun ravitaillement aérien, seulement deux jours après l’équinoxe de printemps (23 mars 2006), les privant ainsi du titre de première hivernale.


La saison 2008 en Arctique a déjà pris fin

L’exploit de Shparo et Smolin est d’autant plus remarquable que, cette année, seuls deux explorateurs tentaient d’atteindre le Pôle Nord pendant la saison traditionnelle des expéditions (mars / avril).
Hannah McKeand s’est élancée, en solo et en autonomie complète, mais a du être secourue après une grave chute dans une zone de crêtes de compression. (www.adventurehannah.com)
Ben Saunders, après 8 jours sur la glace, a du abandonner en raison d’une casse de matériel. (www.bensaunders.com)


La conquête du Pôle Nord

Retrouvez sur 3 Pôles toutes les statistiques sur la conquête du Pôle Nord, la liste des Français ayant atteint le Pôle Nord, les ouvrages incontournables sur l’histoire de l’exploration arctique et la conquête du Pôle, ainsi que des cartes de la zone arctique et des routes empruntées par les premières expéditions de Peary ou Amundsen.


Les hivernales sur les sommets de plus de 8000 mètres

8 des 14 sommets de plus de 8000 mètres ont été gravis en hiver, par seulement 27 alpinistes (aucun français). Retrouvez sur Explorersweb.com l’histoire et les principales statistiques des premières ascensions hivernales.


Tragédie au Mustagh Ata

Explorersweb.com rapporte la mort tragique d’un alpiniste coréen sur le Mustagh Ata, l’un des plus hauts sommets de la chaîne du Pamir, le 11 juillet 2007, à 7400 mètres d’altitude. Deux autres alpinistes ont également perdu la vie sur le Mustagh Ata au cours de cette même saison.


L’Everest, le Tibet, la Chine, et les Jeux Olympiques

3 Pôles est un site consacré à l’aventure et à l’exploration de l’Arctique, de l’Antarctique et des régions de haute montagne. Un site qui a pour vocation d’organiser et de promouvoir des expéditions, des évènements sportifs ou des manifestations culturelles. La politique n’est pas notre ambition, néanmoins nous ne pouvions rester silencieux devant les évènements qui se déroulent actuellement au Tibet et les réactions qu’ils suscitent en Chine et à travers le monde.

Tout d’abord quelques rappels. Même si il s’est souvent auto administré, le Tibet a vécu sous domination étrangère – mongole ou chinoise – pendant l’essentiel du deuxième millénaire. La plupart des pays de la communauté internationale ont reconnu la Chine dans ses frontières actuelles. Le gouvernement tibétain en exil a officiellement renoncé à l’indépendance, mais promeut désormais une politique d’autonomie de la région du Tibet et de défense de la culture et de la religion tibétaines. Dès lors, le problème tibétain se résume à une question de politique intérieure chinoise. Le sort réservé au Tibet ne peut nous laisser indifférent, mais le drame de ce peuple ne surpasse en rien celui vécu, dans de nombreux pays en développement, par certaines ethnies et populations marginalisées ou persécutées par leur propre gouvernement.
En tant qu’association dont l’un des objets principaux reste la diffusion de la culture des régions de haute montagne, nous ne pouvons que regretter la disparition de la culture tibétaine et la sinisation progressive – tant démographique, économique que culturelle – de la région autonome. Néanmoins, il faut se rendre à l’évidence, le Tibet est et restera une cause perdue tant que les pays occidentaux et les principales organisations internationales, dont l’ONU, ne modifieront pas leur position officielle quant à l’indépendance du Tibet ou, tout du moins, ne pèseront pas d’un poids suffisant – boycott politique, économique,… – sur le gouvernement chinois pour faire respecter une réelle politique d’autonomie du Tibet. Eu égard à l'histoire des peuples chinois et tibétain, la question de la légitimité d'une telle position se pose avec acuité. Mais, en tout état de cause, le reste n’est que déclaration de bonnes intentions.

Quand bien même la présence de la Chine au Tibet serait légitime, quand bien même le sort réservé aux populations tibétaines ferait partie d'un lent processus de maturation historique des Etats nations comparable à ce que connurent dans le passé bien des minorités régionales de nombreux pays désormais démocratiques sommes-nous pour autant condamnés à légitimer l'attitude chinoise, mieux à la conforter ? Nous, pays développés, dont les valeurs modernes ne peuvent plus s'accommoder d'un tel mépris pour les minorités ethniques, religieuses ou culturelles.
La seule question qui mérite donc d’être posée est la suivante : pourquoi avoir accordé les Jeux Olympiques 2008 à la Chine ? Pourquoi la communauté internationale s'est-elle ainsi offerte en faire-valoir du régime chinois ? Le peuple tibétain est ostracisé depuis des décennies. Les persécutions qu’il subit n’ont pas commencé il y a quelques semaines. Pourquoi avoir fermé les yeux au moment de la désignation officielle de Pékin comme ville olympique et pousser aujourd’hui des cries d’orfraie à la vue du spectacle navrant qu’offrent les manœuvres chinoises au Tibet ? Il est parfois amusant – le plus souvent tragique – de voir sur les plateaux de télévision nos hommes politiques de droite, comme de gauche, se plaindre de la situation actuelle au Tibet alors même que les gouvernements auxquels ils participent, ou auxquels ils ont participé, n’ont jamais remis en cause la légitimité de la présence de la Chine – ou tout du moins la politique chinoise – dans les régions autonomes du Xinjiang, du Tibet, du Guangxi, de Ningxia ou de Mongolie intérieure. Quand un tel propose de recevoir le Dalaï-lama ou quand tel autre prône le boycott de la cérémonie d’ouverture, nous sommes les spectateurs involontaires de l’éternel comédie du pouvoir…

En tant que point de passage sur le parcours de la flamme, l’Everest est désormais menacé d’être entraîné dans cette immense mascarade. Explorersweb.com a révélé qu’une note a été adressée, le 10 mars 2008, par la China Tibet Mountaineering Association (CTMA) aux expéditions qui devaient tenter au printemps l’ascension du toit du monde leur indiquant que la montagne serait fermée aux étrangers jusqu’au 10 mai. L’équipe qui assurera le relais de la flamme sera donc seule au sommet de l’Everest, à l’abri des opposants potentiels et des manifestations hostiles.

3 Pôles ne sera pas le témoin de la prise en otage à des fins politiques de l’une des plus belles et mythiques montagnes du monde. 3 Pôles ne sera pas le témoin du détournement de l’esprit olympique à des fins de propagande. 3 Pôles ne sera pas le témoin de la consécration du nouvel Empire chinois pendant qu’une civilisation se meurt.
L'Etat a ses raisons que le citoyen ignore et dont il peut, fort heureusement, s'affranchir. En tant qu'individus notre action ne peut être qu’anecdotique, forcément limitée. Néanmoins, si nous sommes nombreux, au mois d’août, à nous adonner aux joies de la montagne, à découvrir la faune et la flore arctiques ou à nous prélasser sur les plages du monde entier au lieu de regarder la télévision, nous pourrons transformer les Jeux Olympiques 2008 en un cuisant échec économique et politique pour la Chine et pour l’ensemble des partenaires – presse, télévision, sponsors, sportifs,… – de cet évènement planétaire.

Alors permettez nous de vous souhaiter à tous, avec un peu d’avance, d’excellentes vacances loin des stades chinois et de votre télé !



Nous avons oublié votre expédition ? Vous partez pour le Pôle Nord, le Pôle Sud ou l'Everest ? Vous organisez une expédition dans les régions polaires arctiques ou antarctiques ou en haute montagne ? Ecrivez-nous (en cliquant ici) afin que nous puissions nous faire l'écho de votre aventure sur le site internet de 3 Pôles et dans notre prochaine Newsletter.
 
 

3 Poles Newsletter - March - April 2008
 
If this letter does not display correctly: http://www.3poles.fr/Newsletter-Mars-Avril-2008.html


For the first time in history, two men reached North Pole in winter

Matvey Shparo and Boris Smolin achieved their incredible quest: they reached North Pole on March 14th 2008, after 84 days of expedition in total darkness and more than 1000 kilometres covered on the thin ice-floe of the Arctic Ocean. The team received an air resupply near the 85th parallel. (www.shparo.com)
Even though the two Russians have forever graved their names in the polar history, we do not forget that, in 2006, Borge Ousland and Mike Horn had reached North Pole, unsupported and unassisted, only two days after vernal equinox (Mach 23rd 2006), depriving them from the first winter title.


The 2008 season in Arctic is already completed

 

Shparo and Smolin feat is particularly outstanding this year: only two other explorers were trying to reach North Pole during the traditional expedition season (March / April).
Hannah McKeand got off, solo, unsupported and unassisted, but was picked up after a nasty fall in a huge pressure ridges zone. (www.adventurehannah.com)
Ben Saunders, after 8 days on the ice, abandoned owing to material damages. (www.bensaunders.com)


Conquest of South Pole

Find on 3 Poles all the statistics regarding South Pole expeditions, the list of French at South Pole, incontrovertible books on artic exploration history and South Pole conquest, along with maps of the Arctic zone and the routes followed by the pioneering expeditions of Peary or Amundsen.


Winter ascent on 8000 + summits

8 out of the 14 8000 + summits have been climbed in winter, by no more than 27 alpinists. Read on Explorersweb.com the history and essential statistics on first winter climbs.


Tragedy on Muztagh Ata

Explorersweb.com reports the tragic death of a Korean alpinist on Muztagh Ata, one of the highest peaks in the Pamir range, on July 11th 2007, at 7400 meters. Two other alpinists have also lost their lives on Muztagh Ata during the same season.


Everest, Tibet, China and the Olympic Games

Please refer to the French version (click here).

 



We forgot your expedition? You are leaving for North Pole, South Pole or Everest? You are organizing an expedition in the Arctic or Antarctic polar regions or in the high mountains? Write us (click here) in order that we can add your adventure to 3 Poles website and to our next Newsletter.